Psychanalyste Annecy

Relations, personnes toxiques : Les détecter pour s'en protéger


Par le Cabinet Caring In-Spire Psychologue Annecy, Psychothérapeute et Psychanalyste

Qui n'a jamais été confronté(e) à un collègue rabaissant, à une grande tante humiliante, à un cousin négatif, à une mère dévalorisante, à un père vampirisant, à une meilleure amie envahissante ?

 

Nous avons tous un jour ou l'autre croisé une personnalité dite toxique et vous savez quoi ? nous l'avons aussi probablement été pour quelqu'un à un moment donné de notre vie 

(je vous détaille pourquoi dans la suite de cet article).

 

Ce qui fait la différence aujourd'hui, si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes conscient(e), que vous avez envie de trouver des solutions pour vous en protéger et ainsi ne plus subir en silence.

Qu'est-ce qu'une personne toxique ?

Ce qui caractérise une personnalité toxique, c'est avant tout un comportement, une attitude, des gestes et des paroles aux antipodes de la bienveillance et du respect de l'autre.

La personne toxique pathologique ne peut développer de liens à l'autre sains car sa construction psychique a souvent été entravée dès le plus jeune âge.

Ne pas confondre toxicité pathologique et incompatibilité d'entente.

J'apporte cette précision car il est important de comprendre que parfois des incompatibilités d'entente sont à l'origine de relations dites toxiques sans que pour autant ni l'un ni l'autre ne soit un(e) toxique pathologique. Je m'explique. 

 

Ce qui peut amener à une relation toxique dépend parfois des valeurs et des traits de personnalité de chacun(e) qui ne sont tout simplement pas compatibles. Selon l'adage commun, les chiens et les chats ne font pas bon ménage, eh bien les relations humaines peuvent y être comparées. De même que vous pourriez très bien vous entendre avec votre oncle car vous avez des caractères similaires, vous pourriez au contraire ne pas supporter la présence de votre père car vous êtes bien trop différents. Vous n'en êtes pas pour autant toxique pathologique ni les uns ni les autres. C'est alors votre incompatibilité d'entente qui s'exprime. C'est cette dernière que l'on observe d'ailleurs souvent dans les conflits familiaux.

Dans ces cas-là, une mise au point, une discussion et un partage de nos besoins et valeurs fondamentales peuvent suffire à poser le cadre nécessaire à une entente cordiale, et ce dans les relations familiales, amicales ou même professionnelles.

Le cadre thérapeutique est d'ailleurs primordial dans la prise en charge systémique (de la famille) car le ou la thérapeute permet à chacun(e) d'exprimer son point de vue et de remettre de l'écoute, de l'entente et du partage dans les échanges.

Reconnaitre la toxicité pathologique

La personnalité toxique elle, est bien plus complexe. Comme je vous l'ai dit plus haut, la personnalité toxique a un réel manquement en ce qui concerne son rapport direct à l'autre, étant donné qu'elle ne le considère pas comme un sujet à part entière mais bien comme un objet.

 

Elle répond essentiellement aux critères des personnalités ayant un trouble de la personnalité avéré tel la paranoïa ou la perversion narcissique. Être à son contact est dangereux et il est loin d'être évident de s'en dépêtrer tant cette toxicité manipulatrice est pernicieuse.

 

Pourtant plusieurs signaux d'alerte sont à (re)connaitre pour identifier une personnalité toxique. Je vous en liste quelques-uns pour vous permettre d'y voir plus clair. Encore une fois, il est nécessaire de se faire aider psychologiquement lorsque l'on a un doute quand au comportement d'une personne de notre entourage.

  • Tendance à se plaindre souvent, à se positionner en victime constamment. La personnalité toxique est une personne qui broie souvent du noir, qui tire son interlocuteur vers le bas, qui ne voit que le négatif dans toutes situations. En général, en sa présence, une grande fatigue physique et psychologique se fait sentir tellement elle dégage de négativisme. Sa volonté est d'être prise en pitié pour être "faussement sauvée".
  • Tendance à dévaloriser l'autre, à le rabaisser pour augmenter sa propre estime d'elle-même. La personnalité toxique est une personne qui par de petites phrases, de petits mots bien dissimulés, rabaissent, se moquent, dévalorisent, "taquinent". Elle a pour intérêt de se faire passer pour quelqu'un de mieux, de bien, de sage. Elle a besoin d'être entourée par une victime potentielle pour se placer sur un piédestal aux yeux des autres.
  • Tendance à se montrer serviable tout en étant désagréable. La personnalité toxique sait mettre en avant sa bonté et sa présence mais dans le même temps distille la peur, le doute et l'absence. Face à elle, on ne sait plus sur quel pied danser. 
  • A son contact, vous pouvez ressentir une grande fatigue avant, pendant et après l'avoir côtoyé. Vous pouvez avoir mal au ventre, avoir une appréhension, vous pouvez culpabiliser, avoir l'impression d'exagérer, vous pouvez vous remettre en question souvent, avoir le sentiment que tout est de votre faute, vous pouvez penser que c'est vous qui êtes susceptible, vous qui prenez tout mal etc.
  • Quand la personnalité toxique sent que son emprise sur sa proie commence à perdre de son intensité, elle aura tendance à se dissimuler derrière le masque de la bonté, de la victime qui ne cherchait pas à mal, elle pourra même s'excuser, reconnaitre ses tords et ses erreurs. Son unique but étant alors de reconquérir sa proie pour pouvoir conserver cette emprise et sa vampirisation.
  • Tendance à montrer plusieurs visages en public et en privé. Le propre de la personnalité toxique est la dissimulation. Elle a alors cette faculté de se montrer bienveillante, cordiale, serviable, aimable, gentille face aux autres et être tout l'opposé lorsqu'elle est seule avec sa victime.

Sortir du triangle dramatique victime, sauveur, persécuteur

C'est à Stephen B. Karpman, psychologue américain, que l'on doit la mise en lumière du concept de triangle dramatique.

En fonction de nos blessures, de nos histoires de vie, de notre inconscient, nous optons tour à tour pour un rôle particulier dans nos relations : la victime, le sauveur, le persécuteur.

 

Ce triangle comporte 3 sommets et à chaque sommet se trouve un rôle.

Dans chaque rôle il est important de se rendre compte qu’il y a une volonté inconsciente de domination de l’autre, quel que soit le rôle endossé. C'est de cela que découlent le chantage affectif et la dépendance affective.

  • Sauveur : endosse le rôle comme son nom l’indique de sauveur.
    C’est lui qui mettra tout en œuvre pour aider, sauver, guérir, le persécuteur ou la victime en face sans même que personne ne lui ai rien demandé mais surtout il cherchera à se rendre indispensable à la survie de l’autre.
  • Persécuteur : celui qui sera en position d’agressivité (passive ou active d’ailleurs), en position de domination, qui cherche à s’imposer par ses paroles agressives dans le ton, l’intensité ou par des propos malveillants. Le persécuteur projette ses peurs et douleurs sur autrui pour ne pas avoir à les affronter.
  • Victime : celle à qui tous les malheurs arrivent, rejette sur les autres son malheur en espérant que quelqu'un la sauve. Elle domine en s’apitoyant sur son sort.

Ces rôles bien sûr sont interchangeables. Tour à tour victime puis persécuteur, ou persécuteur puis sauveur etc.

Là où les choses sont compliquées c’est que dans une même relation on peut se retrouver face à quelqu'un (et aussi soi-même) qui alterne entre la victime, le persécuteur puis le sauveur. Si bien que l’on peut rapidement être perdu(e).

Comment sortir de ce triangle ?

  • En prendre conscience, le conscientiser : prendre du recul sur la situation, analyser et mentaliser le fait que l’on se trouve dans un schéma toxique.
  • Décider d’en sortir ou non : nous aurons beau en prendre conscience, décider de vouloir changer des habitudes ancrées depuis parfois des décennies peut être plus difficile que de rester dans ces vieux schémas. Affronter l’autre, affronter son regard, son jugement, s’affronter soi-même est souvent difficile mais pourtant nécessaire.

Demandez-vous simplement ce qui est bon et juste pour vous. Uniquement vous. Il ne s’agit pas de blesser l’autre, simplement de remettre les choses à leur place, comme elles doivent l’être.

Attendez-vous à des résistances. Parce que bien sûr pendant des années vous avez tenu un rôle ou des rôles sociaux qui convenaient très bien à votre entourage et du jour au lendemain vous dites STOP, parce que vous êtes prêts mais les autres pas forcément. Ils vont peut-être vous accuser d’avoir changé, d’être différent(e), rejeter la faute sur vous. C’est ainsi, puisqu’eux sont encore dans ces rôles, alors à vous de tenir bon sur vos paroles et de ne pas vous laisser entrainer de nouveau.

Cela demande parfois du temps, de l’énergie mais une énergie que vous retrouverez 100 fois après parce que vous serez vous même. Vous ne serez plus ce que les autres veulent que vous soyez, ce que les autres vous impose comme rôle.

Les parents toxiques et manipulateurs

A mon sens, la relation toxique la plus destructrice pour un individu est celle avec un parent toxique.

 

La figure parentale est censée être le premier pilier secure de vie d'un enfant pour lui permettre d'évoluer durablement et de grandir sereinement. Or, un parent toxique offrira tout l'inverse à son enfant en ne lui permettant pas d'accéder à son individualisation.

 

Le propre du parent toxique est de maintenir son enfant au statut d'objet et ce quel que soit son âge. Puisque la manipulation est instaurée depuis la naissance voire même depuis la gestation, l'enfant grandit avec cette croyance que ce que son parent fait et dit est vérité absolue. Il ne remettra jamais en cause son parent par peur mais aussi et surtout par loyauté et amour filial. Le parent toxique distille cette vérité qu'il est parfait, omniprésent omnipotent. Il ne laisse aucune place à l'enfant d'exister, tout en lui laissant croire le contraire. 

 

C'est une perversion très ancrée en profondeur. Je compare souvent l'expérience de vie auprès d'un parent toxique à celle d'une secte. Le parent est alors le gourou familial qui fait croire ce qu'il veut à son enfant, sans que celui-ci ne le remette en question.

Plus souvent qu'on ne le pense, ce n'est d'ailleurs pas un parent mais les deux qui sont chargés de cette toxicité pathologique.

 

Je vous conseille vivement les ouvrages de la psychothérapeute Isabelle Nazare Aga sur le sujet des manipulateurs et je vous invite également à visionner sa conférence en lien ci-dessous pour vous familiariser avec le concept des parents manipulateurs.

https://vimeo.com/108032825

 

Pour survivre à de telles relations parents manipulateurs/enfants, la rupture des contacts est quasi obligatoire pour pouvoir vivre pleinement sa vie en tant qu'être humain et non plus en tant qu'objet.

 

Cette rupture doit être élaborée avec l'aide d'un(e) thérapeute, car elle est lourde de conséquences et de difficultés diverses. J'accompagne systématiquement les personnes qui viennent à moi et qui souffrent d'une relation toxique avec leur(s) parent(s) dans ce sens afin de se détacher émotionnellement puis physiquement de leur figure parentale manipulatrice.

 

N'oublions pas que la toxicité pathologique est destructrice et qu'elle ne peut être changée. Sortir de cette illusion est la première étape vers une plus grande prise de conscience.

 

Je vous le rappelle également, si vous souffrez d'une relation toxique et perverse avec un parent ou les deux, vous n'êtes en rien responsable de la situation, même si l'on essaie de vous faire croire le contraire. Ne restez pas isolé(e) et faites-vous aider psychologiquement, c'est tellement important.

Comment faire face à la toxicité de son entourage ?

Lorsque vous faites face à cette constatation que vous entretenez une relation avec une personnalité toxique, il est de votre ressort de mettre en place des actions pour vous en protéger. Parce que seul(e) il est difficile de prendre le recul nécessaire, il est important de savoir demander de l'aide et de préparer sa sortie de la relation, qu'elle soit encore une fois amoureuse, familiale, amicale ou professionnelle. Chaque situation étant différente, il faut l'étudier dans son caractère unique pour surtout comprendre ce qui lui a permis d'exister et d'être entretenue de part et d'autre.

 

Rompre les liens avec une personnalité toxique n'est jamais chose aisée, encore moins lorsqu'il s'agit d'une personne proche de nous, importante, que l'on côtoie parfois depuis des années. Ce n'est pas chose aisée car l'attachement à cette personne, à l'illusion de ce que l'on pensait jusqu'à lors être une relation "d'amour" ou "d'amitié", est telle que la frontière entre conscience et déni est mince au moment d'ouvrir les yeux.

Quelques notions qu'il est indispensable de travailler pour ne plus se laisser marcher dessus :

  • Apprendre à affirmer sa voix, son opinion sans avoir peur
  • Réapprendre à s'aimer, à faire de soi son premier pilier/repère et non plus les autres
  • Ne plus avoir d'attentes envers les autres, poser ses limites à l'instant T et à la bonne personne
  • Comprendre que le respect de soi est primordial et non égoïste 
  • Apprendre à entendre, écouter et faire confiance à son intuition

Pourquoi attire-t'on toujours les personnalités toxiques ?

Vous avez l'impression de n'avoir connu que des toxiques dans vos relations ? 

Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas une fatalité ! 

C'est en apprenant à développer confiance, estime et amour de soi que l'on arrive à identifier les personnalités toxiques avant qu'elles n'entrent dans nos vies ou bien à s'en détacher définitivement.

Par le Cabinet Caring In-Spire Psychologue Annecy, Psychothérapeute et Psychanalyste


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment sortir d’une relation d’emprise et reconstruire sa Vie ?

20 Mai 2024

Se reconstruire
Le courage vient souvent de la détresse. Cette même force immense que vous avez dû puiser au plus profond de vous pour enfin venir à bout d...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Caducee.net

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.